Comment se débarrasser des parasites?

Définitivement, les parasites ne font pas partie des sujets dont nous aimons entendre parler, et pourtant, il est important de le faire. Il s’agit d’un problème qui concerne presque tous les enfants et il est important d’en savoir un peu plus et d’en connaître les symptômes. Premièrement, vous devez savoir que tous les enfants peuvent avoir ou avoir déjà eu une infection parasitaire. Personne n’est à l’abri. Ce n’est ni une question de propreté, ni de malnutrition. C’est tout simplement une infection et on doit s’en occuper. Le problème est que dans la plupart des cas, il n’y a pas de symptôme majeur. En fait, il y en a, mais nous ne les associons pas nécessairement aux parasites.

Bien que nous ne tenions pas à les voir, il est possible d’en apercevoir dans les selles. Les parasites sont généralement petits et/ou invisibles  à l’œil nu. Pour sa part, le ver solitaire peut avoir quelques mètres de longueur mais pas de  panique! La forme la plus commune est comparative à la forme d’un grain de riz! Il est possible que les symptômes soient aggravés lors de la pleine lune. C’est normal car les parasites ont généralement leurs pontes à cette période. Voilà pourquoi il est recommandé de débuter un traitement antiparasitaire un peu avant la pleine lune. C’est habituellement dans l’estomac que l’infection parasitaire débute. Par la suite, elle peut s’étendre vers les autres systèmes. Si les parasites ne sont pas enrayés en début de symptômes, il est possible qu’ils atteignent la voie sanguine, les intestins ainsi que les poumons.

C’est souvent par l’eau ou les aliments contaminés que la transmission se produit : une viande manquant de cuisson, des fruits ou légumes mal lavés, en mangeant des pommes de terre crues ne sont que quelques exemples. Il est également possible que l’enfant soit infecté en mangeant du sable, de la neige ou des glaçons (tellement tentant l’hiver lorsqu’ils pendent aux toits des maisons!). Nous recommandons d’éviter les sucres lors d’infections parasitaires. L’ail, les carottes crues, les graines de citrouille et les fraises demeurent les aliments antiparasitaires par excellence. Il est très important de vérifier le transit intestinal car une bonne élimination peut faire toute la différence.

Alors voilà!  En espérant avoir démystifié un peu ce thème qu’est l’infection parasitaire sans trop vous avoir donné la chair de poule!

Marilène Perreault n.d.

Naturopathe

Symptômes reliés à l’infection parasitaire

  • Grincements de dents
  • Nervosité/agitation
  • Sautes d’humeur
  • Comportement perturbé
  • Manque de concentration
  • Pensées envahissantes
  • Asthme
  • Hyperactivité
  • Démangeaisons rectales/nasales
  • Dérangements de l’appétit
  • Ballonnements/Gaz
  • Maux de ventre (nombril)
  • Sommeil agité
  • Problème de peau
  • Sécrétions persistantes
  • Dépression /émotivité accrue
  • Toux sèche au coucher
  • Rhumes/infections à répétitions
  • Constipation/diarrhées
  • Mucus dans les selles
  • Menstruations irrégulières

Il existe beaucoup de produits sur le marché mais peu d’entre eux sont très efficaces. Le noyer noir, la citrouille, l’ail et l’artémise sont de loin les produits les plus efficaces pour éliminer les parasites.  La cure de parasites Para Pak de Nature’s Sunshine n’a pas d’égal pour les adultes.  Nous recommandons toujours de combiner les probiotiques Bifido Flora Force au traitement contre les parasites.

Chez les enfants, mis à part le Noyer Noir, il y a aussi la formule ParaZap.  Il s’agit d’une cure d’un mois qui permet d’éliminer les parasites et les toxines qu’ils sécrètent et aussi de faire de la prévention.